Si la Direction affirme que le télétravail est la règle, elle n’impose qu’un seul et unique jour de télétravail par semaine, ce qui, pour le SNU est certes largement insuffisant, mais risque également d’entrainer dans certaines agences une sur-mobilisation de présence physique des agent-es.
Le SNU demande donc à la DG, un retour au PRA 1 dès à présent afin de protéger l’ensemble des agent-es et des usager-es : le principe de précaution doit s’appliquer.

FLASH_CSEC_30OCTOBRE2020