La DG refuse de réunir les élus en CPN avec pour seul argument : « le respect strict des contraintes
sanitaires ». Et pourtant, chaque CPN ne regroupe que 7 à 8 personnes maximum.
L’insistance des élu.es à tenir cette réunion en présentiel n’est pas que de principe. En effet, quoi de
mieux qu’un échange direct, documents à l’appui, pour analyser, argumenter, nuancer l’appréciation d’une
situation délicate et la défendre?

SNU_FSU_CPN_SUIVIE_PUBLICS_JUILLET2020