Les ordonnances Travail publiées en septembre 2017 bouleversent la représentation collective et le dialogue social dans les entreprises. Moins de moyens, moins d’élu-es, moins de droits, ces modifications font peser de graves dangers sur la santé et la sécurité des agents de Pôle emploi

La-direction-attaque-les-syndicats-040319