Recours Classification : CPLRC ou « La fourberie de la direction régionale »

Le 2 octobre dernier, la direction régionale a convoqué la Commission paritaire locale de recours sur la classification (CPLRC) pour sa première réunion, soit 3 mois après l’entrée en vigueur de la nouvelle classification, en présence des organisations syndicales SNU, FO, CGC, CFDT, CFTC et SNAP.

LE SNU EST LE SEUL SYNDICAT À AVOIR DÉFENDU LA PROCÉDURE DE RECOURS ET QUI, DEVANT L’OBSTINATION DE LA DIRECTION RÉGIONALE, A QUITTÉ LA SÉANCE.

Les autres organisations sont restées malgré leur engagement de sortir, hormis le SNAP.
La direction a maintenu la séance sans que tous les membres de la commission soient présents.

FACE À CETTE FOURBERIE, LE SNU ÎLE-DE-FRANCE EXIGE :
1. que la direction renvoie les courriers en modifiant la signature « IDF recours CPLRC »;
2. que les 14 dossiers jugés non recevables par le N+2 soient présentés à la CPLRC;
3. que pour les 49 dossiers jugés non recevables par la direction, les agents soient recontactés et informés de leur droit d’émettre un recours malgré les délais dépassés du fait de la DR;
4. que la parité soit respectée avec la présence de l’ensemble des syndicats représentatifs et/ou signataires de la classification.

CPLRC ou la fourberie de la DR 301018